Mise à disposition de la spécialité Thyrofix pour les patients souffrant de troubles de la thyroïde

Dans le cadre de l’élargissement de l’offre des médicaments annoncé par la Ministre de la santé le 15 septembre 2017 pour les patients atteints de troubles thyroïdiens, un nouveau médicament contenant de la lévothyroxine est mis à disposition progressivement à partir du 6 décembre 2017 : Thyrofix, du laboratoire Unipharma.

Déjà commercialisé en Grèce et aux Pays-Bas, ce médicament, générique de l'ancienne formule du Levothyrox, a obtenu une autorisation de mise sur le marché en France en septembre 2017. Quatre dosages seront disponibles : 25, 50, 75 et 100 µg.

Conformément aux engagements pris par la ministre des Solidarités et de la Santé le 15 septembre 2017, les patients souffrant de troubles de la thyroïde et d’effets indésirables persistants liés à la nouvelle formule du Levothyrox bénéficient désormais d’une offre thérapeutique diversifiée.

Plusieurs spécialités de lévothyroxine sont disponibles pour les patients (voir tableau détaillé ci-dessous):

  • Levothyrox (Merck) comprimés sécables, disponible dans l’ensemble des dosages depuis mars 2017 ;
  • L-Thyroxin Henning (Sanofi) comprimés sécables : mis sur le marché français de manière pérenne le 16 octobre 2017;
  • Thyrofix (Uni-Pharma) en comprimés non sécables, générique de l'ancienne formule du Levothyrox, disponible à partir du 8 décembre 2017 de manière durable en dosages de 25, 50, 75 et 100 µg;
  • L-Thyroxine gouttes (SERB) : des approvisionnements supplémentaires sont assurés depuis octobre 2017, permettant de répondre aux demandes supplémentaires tout en garantissant la couverture des besoins pour les enfants de moins de 8 ans et les personnes présentant un trouble de la déglutition ;
  • Euthyrox (Merck) comprimés sécables médicament équivalent à l’ancienne formule de Levothyrox, mis à disposition pour une durée limitée

L’ANSM a rappelé dans son communiqué du 11 octobre dernier, que les patients qui ne rencontrent pas de problème avec la nouvelle formule du Levothyrox du laboratoire Merck, ou qui sont stabilisés ou en cours de stabilisation avec celle-ci, ne doivent pas changer de traitement. Dans tous les cas, les patients ne doivent jamais arrêter ou modifier leur traitement sans avis médical.

© SFE Décembre 2017