FRIEMM

 

Le FRIEMM, créé à l’initiative de la SFE – Société Française d’Endocrinologie –  a pour vocation de soutenir la recherche et l’innovation dans les maladies endocriniennes et métaboliques.

 

Pourquoi un fonds de dotation?

La SFE, qui soutient déjà depuis de nombreuses années les équipes de recherche fondamentale, les étudiants, la recherche clinique, … à travers des allocations, bourses de Master, prix de recherche…. a souhaité impulser une nouvelle dynamique en apportant son soutien à des projets encore plus ambitieux.

Un fonds de dotation permet de faire appel au mécénat des particuliers et des sociétés.

Cela permet également d’élargir le champ d’action en incluant des actions de sensibilisation et de communication pour une plus grande visibilité des maladies endocriniennes et métaboliques

 

Les moyens d’action

– Versement d’allocations et de bourses de recherche

– Cofinancement de projets d’envergure

– Incitation à des projets de recherche sur de grandes cohortes, éventuellement par la collaboration et le cofinancement avec d’autres associations, fonds, fondations

 

Le mécénat

Faire un don au FRIEMM c’est croire aux progrès futurs dans la compréhension, le diagnostic, la prévention, et la prise en charge des maladies endocriniennes et métaboliques.

Votre don au FRIEMM ouvre droit à une réduction d’impôts:

– jusqu’à 66 % pour les particuliers (dans la limite de 20 % du revenu imposable)

– jusqu’à 60 % pour les entreprises (dans la limite de 0,5 % du CA)

Les Donations et Legs sont exonérés des droits de mutation

 

Actualités 2022

Pour sa première année de fonctionnement, le FRIEMM s’est concentré sur la constitution de son conseil d’administration et la collecte de fonds, mais a tout de même financé un prix de recherche de 30 000 euros attribué à l’équipe de P. Bertolino pour son projet intitulé : « Cartographie spatiale génétique et fonctionnelle des adénomes hypophysaires gonadotropes, ciblage thérapeutique ».

Vous trouverez ci-dessous les diapositives résumant ce projet soutenu par le FRIEMM.

 

Pour sa deuxième année, le FRIEMM va :

– poursuivre le soutien à une recherche indépendante sur les maladies endocriniennes et métaboliques, à travers des prix, allocations ou bourses de recherche;

– participer aux actions de sensibilisation aux maladies hormonales et métaboliques et à notre métier (actions concertées et coordonnées à l’échelle européenne avec l’ESE);

– définir avec le conseil d’administration sa stratégie pour les prochaines années : décider quels seront les axes prioritaires, les grandes causes, les questions non résolues qui requièrent des financements d’envergure;

– professionnaliser la communication et la collecte de fonds.

 

 

Appel à projets de recherche en physiopathologie clinique pour un financement de 100 000 euros.

Le FRIEMM lance un appel à projets, doté de 100 K€ dans le champ de la physiopathologie clinique pour une médecine personnalisée en endocrinologie et maladies métaboliques, avec une claire préférence pour les projets concernant l’innovation en diagnostic (explorations clinico-biologiques, affinement du phénotypage, identification de facteurs prédictifs des réponses thérapeutiques, etc…).

Cet appel ne concerne pas la recherche préclinique (recherche fondamentale) ni la recherche sur de nouvelles molécules thérapeutiques.

A titre d’exemples, sont éligibles (liste non exhaustive) :

  • l’évaluation de procédures diagnostiques, clinique, biologique ou d’imagerie
  • la constitution ou l’analyse de bases de données (intelligence artificielle)
  • l’exploration ex vivo de tissus ou cellules issus de patients
  • la caractérisation de sous-groupes de maladies, de patients, au sein d’entités larges, permettant d’affiner le démembrement physiopathologique de ces affections
  • la recherche de marqueurs prédictifs de bonne réponse ou résistance aux thérapeutiques disponibles.

Les projets devront être adressés au plus tard le lundi 22 Aout à minuit à friemm.contact@gmail.com, en dossier pdf.

Le travail devra être mené en France, par une équipe travaillant en France.

Le projet proprement dit (hors titre, résumé, bibliographie, budget, ..) ne doit pas excéder 5 pages, doit être rédigé en Anglais, et dans l’ordre indiqué sur ce document. Une présélection des projets éligibles sera effectuée par le FRIEMM. Les projets présélectionnés seront soumis à évaluation par des experts étrangers, pour classement.

Une ultime sélection parmi les projets les mieux notés sera réalisée par le CA du FRIEMM pour une annonce du projet retenu pendant le congrès de la SFE.

Le financement peut être utilisé pour des dépenses de fonctionnement, de salaires (maximum 50 % en l’absence de co-financement), d’équipement (maximum 25 %). Les co-financements sont possibles et même encouragés.

Le financement fera l’objet de deux versements, le deuxième étant soumis à la remise d’un rapport d’avancement des travaux, un an après l’ouverture du contrat.

L’équipe postulante se sera assurée, avant la soumission, de la conformité avec la réglementation en vigueur en matière d’éthique et de protection des personnes. Ceci devra figurer dans le projet.

Le porteur du projet, ou un représentant désigné par ce porteur, s’engage à présenter une ou plusieurs communications dans les trois ans qui suivent l’ouverture du contrat, lors du congrès annuel de la SFE, et en mentionnant dans le résumé et dans la communication orale et/ou affichée, le soutien financier du FRIEMM. Le porteur du projet s’engage sur l’honneur à mentionner le soutien financier du FRIEMM dans toutes les communications nationales ou internationales et les publications originales ou de revue en relation directe avec le projet déposé.

Le FRIEMM se réserve le droit :

  • de scinder le financement en deux en cas d’égalité entre deux projets.
  • de ne pas attribuer ce financement s’il advenait qu’aucun projet ne remplisse les critères de qualité, faisabilité, intérêt pour les patients.

Tous les aspects méthodologiques sont disponibles dans ce document.

 

Plus d’infos ? FRIEMM.contact@gmail.com